Champagne : baisse des ventes sur le marché français, 6 millions d’euros pour la communication

Face à des ventes en repli sur le marché français, le Syndicat général des vignerons (SGV) de Champagne veut lever six millions d’euros auprès de ses adhérents pour développer sa communication et reconquérir des parts de marché.

Au cours de son assemblée générale à Reims (Marne), le syndicat a indiqué que sur le marché français, l’ensemble de la filière avait concédé un recul de 7,2% en 2016, selon les chiffres du Comité Champagne, l’organisme de l’inter-profession. « Le marché français, qui est celui des vignerons, n’est pas mort et il faut le soutenir donc pour cela, la communication est essentielle : si chacun met 2 centimes par kilo de raisin, ça représente à peu près 200 euros par hectare soit une levée de fonds de 6 millions d’euros par an », a déclaré Maxime Toubart, président du SGV. Selon lui, cette contribution, « à répéter sur plusieurs années », demandée aux vignerons comme aux coopératives, pourrait être englobée dans le prix de la cotisation syndicale. Les fonds récoltés financeraient des actions ponctuelles, des évènements ou encore de la communication sur les réseaux sociaux pour parler « de la Champagne, de son terroir et son histoire », a-t-il ajouté.


Les repas médiévaux au château du Clos de Vougeot

Entre avril et novembre, le Château du Clos de Vougeot (Côte-d’Or) plonge dans le Moyen-Âge à travers une exposition sur les modes de consommation et les habitudes alimentaires de l’époque. Les visiteurs déambuleront dans la cuverie (lieu de stockage du vin) puis dans les anciennes cuisines, reconstituées pour l’occasion / www.closdevougeot.fr


Le champagne Henriot s’offre le vignoble américain de Robert Parker

Le groupe familial Maisons & Domaines Henriot, détenteur de la maison de champagne Henriot fondée en 1808 et d’autres vignobles, notamment en Bourgogne, a acquis la majorité de Beaux Frères, prestigieux domaine viticole situé dans l’Oregon aux États-Unis. Il est réputé pour son pinot noir issu de ses vignes plantées sur 14 hectares de coteaux du Ribbon Ridge et cultivées en biodynamie. Le domaine doit aussi sa renommée à l’un de ses fondateurs, le critique américain Robert Parker. Suite à ce rachat, Michael Etzel, autre fondateur du domaine, beau-frère de Robert Parker d’où le nom de Beaux Frères, devient président de Beaux Frères, tandis que le Directeur général du groupe champenois, Richard Moreau, entre à la direction du vignoble en Oregon.


Gel, intempéries et autres catastrophes naturelles : le risque pour les vignes existe partout dans le monde

En France, les vignes viennent de subir un épisode difficile à cause du gel, avec des pertes parfois catastrophiques pour les vignerons. On le sait, produire du vin est un art délicat partout dans le monde, surtout quand grêle, gel, canicules ou sécheresses s’en mêlent. Quelles sont les régions les plus exposées aux risques ? Une étude a cherché à identifier les régions du monde où faire du vin est le plus complexe / Lire l’article sur Atabula


« Cuvée du cœur » d’un vigneron greffé

Un vigneron tourangeau greffé du cœur en novembre dernier a décidé de commercialiser une « cuvée du cœur » en faveur de l’association française pour les dons d’organes (France Adot). Une « évidence » pour Éric Gaucher dont l’exploitation de Chançay (Indre-et-Loire) sur l’Appellation d’origine contrôlée (AOC) Vouvray emploie en outre un greffé du cœur… depuis 16 ans! Un  peu moins de six mois après le don du cœur qui bat dans sa poitrine, le viticulteur âgé de 38 ans parle de « renaissance ». Les étiquettes de ses bouteilles de vouvray demi-sec sont frappées d’un gros cœur rouge. La « cuvée du cœur » sera vendue au prix de sept euros la bouteille, dont un euro reversé au profit de France Adot.


« Sauternes fête le vin »

Les vins liquoreux de Sauternes et Barsac (Gironde) font la fête le week-end du 24 et 25 juin à Preignac. Bandas, concerts, cours de cuisine, courses de barriques, feu d’artifice et dégustations de vin des 20 vignerons présents sont au programme de cette cinquième édition de « Sauternes fête le vin ».


L’art s’invite dans les chais

Plus de 50 vignerons indépendants et 70 artistes offrent cet été « un voyage oeno-artistique » dans des domaines viticoles du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes de Haute-Provence, lors de la 19e édition d’Art & Vin. Peintres, sculpteurs, photographes, céramistes, graffeurs, performeurs ou artistes du spectacle vivant présenteront leurs créations dans des caveaux, des chais ou encore au milieu des vignes du 1er juillet au 31 août. Une sélection des œuvres de Sempé sera notamment exposée au Château Saint-Esprit (Appellation d’origine protégée AOP Côtes-de-Provence) à Draguignan dans le Var et des tatouages réalisés sur des mannequins en résine par Bob le Blobb pourront être admirés aux Domaines Bunan (AOP Bandol et Côtes-de-Provence) à La Cadière-d’Azur (Var). Le thème retenu cette année est la couleur rouge, avec un clin d’œil au 7e art et à la trilogie du cinéaste polonais Krzysztof Kieslowski.


Christophe Navarre rejoint Vinexpo

Le PDG de Moët Hennessy, Christophe Navarre, a été nommé en avril président du conseil de surveillance de Vinexpo, salons des vins et spiritueux à Bordeaux et à l’étranger. A 58 ans, il succède à Xavier de Eizaguirre, dont le mandat était arrivé à son terme. Deux autres personnes entrent au conseil de surveillance de Vinexpo: Philippe Castéja, à la tête de Borie-Manoux et président du Conseil des grands crus classés en 1855, ainsi que Philippe Guigal, de la maison de négoce et d’élevage dans le Rhône E. Guigal.


Castel fait son crémant

Le groupe Castel, spécialisé dans la production, l’embouteillage et la commercialisation de vins, a lancé en avril son premier crémant de Bordeaux. Le montant des investissements pour ce crémant de Bordeaux Malesan, élaboré à Beychac, aux portes de Bordeaux, s’élève à 1,5 million d’euros. « L’objectif de Castel est de commercialiser 200 000 cols en 2017, année 1, ce qui représente déjà 1/3 du marché des crémants de Bordeaux » dans la grande distribution en France, explique l’entreprise qui prévoit de produire 2 à 2,5 millions de cols après sa commercialisation à l’international.


Yannick Alléno à la fête de la fleur

Le chef deux fois triplement étoilé Yannick Alléno sera aux fourneaux le 21 juin pour le dîner de la Fête de la fleur, banquet de clôture de Vinexpo à Bordeaux, le plus grand salon mondial des vins et spiritueux. Il préparera un menu en accord avec des grands crus de Bordeaux ainsi que ceux du Château Malartic-Lagravière (Pessac-Léognan) qui accueille ce dîner, le plus couru du monde viticole.


Rédaction Atabula, avec AFP Relaxnews


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.