Détenu depuis 1919 par la famille Marnier Lapostolle, le Château de Sancerre, et sa célèbre Tour des Fiefs, est connu pour ses vins rouges. Mais depuis quelques années, le travail paye pour les blancs. Les vins avaient tendance à être plus tendus que la normale, manquant parfois de jus et de densité. Depuis quelque temps, les 55 hectares de vignobles sont travaillés dans un esprit «  biologique  » sans toutefois rechercher une certification quelconque.

Si Château de Sancerre est le seul domaine à bénéficier des quatre terroirs distinctifs de l’appellation Sancerre, silex, craie, argiles et sables, n’oublions pas que la dominante calcaire est importante ce qui fait des vins dans la verticalité, plus que l’horizontalité.

Parmi les rares domaines à pouvoir utiliser le nom de son appellation (avec château Margaux ou château Pommard), le Château de Sancerre vit une mini-révolution silencieuse que son rachat par l’italien Campari pourrait bien réveiller. En d’autres termes, c’est une propriété qu’il va falloir regarder de près dans les années à venir.


Dégustation

Château de Sancerre – Sancerre – 2015 – Blanc

Nez boisé, légèrement mentholé, un beau sauvignon net et délicat, assez vif et dynamique. Une belle suavité, de la tension aussi pour un sancerre plus long que rond. Cédrat, peaux blanches d’agrumes. Adapté aux poissons en sauce et aux rillettes de thon par exemple. – 15/20


Yohan Castaing

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.