Lors de la 10e édition des prix Tales of the Cocktail qui s’est tenue fin juillet à la Nouvelle Orléans, le Connaught Bar a reçu le titre  de Meilleur bar à cocktails au monde pour l’année 2016. Le lauréat a été désigné en fonction du nombre de voix remportées, la compétition comptait des finalistes américains et internationaux dans plusieurs catégories différentes, dont meilleur bar à cocktails, meilleur menu de cocktails et meilleur bar d’hôtel. Les votes émanent d’un jury composé d’une centaine d’experts internationaux du domaine de la mixologie.

Situé dans le luxueux hôtel Connaught, dans l’un des quartiers les plus huppés de Londres, à savoir Mayfair, le bar du même nom a été pensé par David Collins, auquel on doit notamment les intérieurs de restaurants d’exception de Marco Pierre White, Marcus Wareing, The Wolseley et Gordon Ramsay. Le designer est également à l’origine des intérieurs de boutiques Jimmy Choo et d’Harrods, sans oublier les appartements new-yorkais et londoniens de Madonna.

Les cocktails signatures de cette adresse d’exception ne sont autres que le Mulata Daisy, conçu à partir de rhum ambré (huit ans d’âge), de crème de cacao et graines de fenouil; le Sakura, réalisé à partir de Poire Williams EDV, de liqueur de fleurs de cerisier, le tout conçu et servi par des barmen tirés à quatre épingles.

La clientèle haut de gamme de cet établissement peut déguster ces cocktails à 17£ (20€) dans de profonds fauteuils en cuir, et apprécier l’atmosphère art déco du lieu. On notera que le Connaught a aussi remporté le prix dans la catégorie Meilleur bar d’hôtel international.


Sélection des autres lauréats internationaux


Meilleure équipe de bar international → American Bar at the Savoy (Londres)

Meilleur bar de restaurant international → Hawksmoor Spitalfields (Londres)

Barman international de l’année → Hidetsugu Ueno du Bar High Five (Tokyo)

Meilleur bar à cocktails international → Happiness Forgets (Londres)

Meilleur bar d’hôtel international → The Connaught Bar at The Connaught (Londres)


Pauline Beyens, avec AFP / ©The Connaught Bar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.